English Francais Spanish Catalan Japanese
Shopping Cart - €0.00

You have no items in your shopping cart.

EUR USD

Return to Previous Page

2015

1)    Confucius's strange stay in Japan, by Olivier Ansart

         The Golden Nihon Collection,  French, followed by English


"Parution le 1e juin du deuxième volume de la  Golden Nihon Collection : 
 
L'étrange voyage de Confucius au japon, par Olivier ANSART"
 
Lancement : 
un débat à Paris avec l'auteur Olivier Ansart, organisé par l'Institut Ricci. 
Participants: Eddy Dufourmont, Guillaume Carré, Patrick Sigwalt.

 



Annonce de parution

L’étrange voyage de Confucius au Japon, par Olivier ANSART

Golden Nihon Collection, AnimaViva multilingüe

 

 

ISBN: 978-99920-68-07-6 DL: AND.237-2015; distribué par Sodis

Ce livre va à l’encontre des idées reçues. Il se propose de montrer que, si le Japon a adopté les valeurs et le vocabulaire du confucianisme, ceux-ci ont été impuissants à modifier en profondeur la société japonaise. Demeuré à l’écart du monde sinisé, le Japon n’a jamais écouté que ses propres traditions, quitte à les expliquer dans le vocabulaire prestigieux du confucianisme.

Ce n’est donc pas un confucianisme figé et intangible que le Japon a développé. Une floraison de discours appelés par le contexte politique et social, mis au service d’usages, s’y trouvent rassemblés, sous la seule référence à la singularité du message originel. Elles sont cependant souvent très éloignées des principes des confucianismes chinois.

Japon et Occident : une rencontre impossible ? Le Japon que nous imaginons est filtré par des écrans les plus opaques. L’un des plus susceptibles de générer malentendus et incompréhensions est sans doute celui de la « culture confucianiste » prêté si souvent à ce pays. C’est elle qui aurait assujetti l’homme au groupe, étouffé sa liberté sous le carcan de nombreuses obéissances, et, ce faisant, serait responsable de tout ce que ce le Japon présente d’admirable, de rebutant ou d’incompréhensible à nos yeux.

L’auteur montre qu’il n’en est rien et que si Confucius a voyagé au Japon, il n’a pu résister par là-même à une profonde assimilation.

L’auteur : Après avoir enseigné à l’université Waseda de Tôkyô, Olivier Ansart dirige le département d’études japonaises à l’université de Sydney. Il a publié de nombreux articles sur l’histoire des idées dans le Japon pré-moderne. Il est également l’auteur de L’empire du rite, la pensée politique d’OGYÛ Sorai (Droz, 1998, rééd. 2010) et d’Une modernité indigène (Les Belles Lettres, collection Japon, 2013).

Version anglaise à paraître 1 juillet 2015



 

 2)    Rethinking nuclear energy, Autopsy of an illusion, by Hiroaki KOIDE

 

Collection: The Golden Nihon Collection

 

 

Translation into English: Asuka BLANCHARD

 

Translation into French (Penser le Nucléaire, Autopsie d'une Illusion) : Myriam DARTOIS-AKO

 

Vidéo:  Hiroaki KOIDE speaks of his combat for a nclear free  future, using the exemple of the Fukushima disaster 

 

 

 

 

 


 

3)    MINAKATA, Kumagusu, the encyclopedist bridging East and West

        by Santoshi OHARA, Jean-Christophe VALMLETTE    

      The Golden Nihon Collection  French